Symptôme Nº4- On se drogue et on pense « je contrôle »

Le VIH n’a pas de symptômes. La consommation des drogues réduit la sensation de risque et la capacité de rappeler, c’est-à-dire quand on consomme des drogues on risque de ne pas nous rappeler des situations de pratiques de risque, ça veut dire que peut-être on a été exposé au VIH. Dans ce cas-là on a l’obligation de réaliser un test de dépistage.